Généalogie

Actes notariés et BMS

Photos

Contacts

 Et nous...


Nombre de visiteurs
Actuellement : 1
Aujourdhui : 11
Ce mois : 466
depuis mars 2005 : 72 778



sites à ne pas manquer :

Création du site : Décembre 2004

Dernière mise à jour :
dimanche 23 novembre 2014

© www.Fazery.net

21 - Bail à ferme d'immeubles sis à Guergaridou en Briec moyennant 260 francs (AD29 4 E 22 47)

Liste des articles

Poster un article - Administration





Etude de Me Pierre Kerbourg Notaire à Briec

Le 1er septembre 1873



Ont comparu :

Yves Henri Le Berre, propriétaire cultivateur, époux de Marie-Jeanne Feunteun demeurant au lieu de Kvalaën en la commune de Langolen

Et Jean Larhan cultivateur, époux de Marie Françoise Feunteun demeurant au lieu de Trévidec en la commune de Briec

Lesquels comparants ont par ces présentes donné à ferme pour neuf années entières et consécutives qui prendront cours le vingt neuf de ce mois pour finir à pareil jours de l'année 1882

A Yves Hénaff et à Marie-Jeanne Le Quéré sa femme de lui autorisée cultivateurs demeurant ensemble au dit lieu de Trévidec tous deux preneurs et acceptant conjointement et solidairement entre eux

Tous les immeubles et droits immobiliers leur appartenant à quelque titre que ce soit, au lieu de Guergaridou et ses dépendances en la commune de Briec, tels qu'ils les ont acquis suivant contrat passé aujourd'hui devant le notaire soussigné et qu'ils sont actuellement tenus pas les époux Corentin Capitaine en sortir de bail passé devant Me Le Sérel, ex notaire à Briec le 23 septembre 1866, circonstances et dépendances, sans autre exception que la distraction , que des droits vendus aux termes d'un contrat passé devant le dit Me Kbourch le 9 juillet 1872

Desquels immeubles il n'est pas fait ici une plus longue désignation à la réquisition des preneurs qui ont déclaré en avoir une parfaite connaissance pour les avoir vus et visités avant ce jour dans l'intention d'en devenir fermiers et en être contents

Le présent bail est fait et consenti entre les parties pour et moyennant un fermage annuel de deux cent soixante francs que les époux Hénaff, preneurs, s'obligent sous la dite solidarité de payer de moitié entre ces derniers, au domicile ci-après élu par anticipation et d'avance chaque année, premier paiement à faire le 29 septambre courant pour ainsi continuer d'année en année à pareille époque...



Script réalisé Gratuitement par Thibaud GRANGIER et disponible sur phpgratuit.net.