Généalogie

Actes notariés et BMS

Photos

Contacts

 Et nous...


Nombre de visiteurs
Actuellement : 1
Aujourdhui : 13
Ce mois : 420
depuis mars 2005 : 72 732



sites à ne pas manquer :

Création du site : Décembre 2004

Dernière mise à jour :
dimanche 23 novembre 2014

© www.Fazery.net

 

Plaque commémorative de Tréqueffelec

 

Trequeffelec, Quimper (29000), Bretagne, France

 

Août 1944 : La libération de Quimper

 

4 août .

 Deux mois après le débarquement des forces alliées en Normandie, Une colonne de FTP-FFI  (francs tireurs et partisans alliés aux forces françaises intérieures) arrive sur Quimper. Le Colonel Berthaud responsable FFI pour le département décide d'agir pour libérer la ville.

8 août .

Les allemands font sauter les relais téléphoniques dans le secteur de Kerfeunteun et s'apprêtent à quitter la ville.  Dès l'aube, la Compagnie de Briec dirigée par le Commandant Pierre Le Gars mise au courant des agissements des ennemis,  fait route vers Quimper. 

260 hommes équipés arrivent ainsi face aux allemands sur la route qui mène à Brest. 

la route de Brest à Quimper en 1944 

 

Les allemands contraints de quitter leur camion combattent durant plusieurs heures, les tirs sont nourris et la Compagnie de Briec tient bon. Deux autres compagnies viennent en renfort en début d'après midi, et finalement les allemands fuient le combat et abandonnent leurs véhicules, remplis d'armes et de vivres. Trois de leurs camions seront incendiés lors des combats.

Première préfecture métropolitaine française à être libérée par des résistants, membres de Forces françaises de l'intérieur (FFI) et Francs-tireurs et partisans (FTP), Quimper était libérée !!! Les habitants auront le bonheur de voir des affiches placardées annonçant la libération de la ville.

" La capitale de la Cornouaille n'avait dû sa liberté qu'au courage de la seule Résistance Bretonne".

 

9 août  .

Près d'un millier d'hommes faisant partie des FTP-FFI, du mouvement Vengeance et du mouvement Libération Nord entrent et défilent dans Quimper sous les applaudissements enthousiastes de la foule.

défilé dans une ville libérée

 

Malheureusement, les combats auront fait plusieurs victimes et notamment des membres de la Compagnie de Briec :

4 août :

- Henri Léon Marie Lennez, né le 15/04/1923 à Quimper au 39 rue de Brest, fils de Corentin, agent de cycles et Marie Anne Tanguy.

5 août :

4 membres de la section Pellen de la FFI de Briec sont tués après un dur combat avec une colonne allemande de voitures se dirigeant vers Quimper.

- Michel Capitaine, né le 27/08/1918 à Briec

- Corentin Guyader, né le 28/09/1915 à Edern, fils de Corentin et Marie Jeanne Briand, était le chef de groupe.

- François Le Goff, né le 07/04/1925 à Edern

- Yves Jean Le Scao, né le 24/11/1921 à Briec

8 août : Corentin Guéguen, Jean Kernaléguen et Ernest Delettre tous trois membres de la FFI compagnie de Briec, patrouillent dans le centre de Quimper quand ils se font prendre par une colonne allemande, sur la place Alexandre Massé. Ils seront tués et retrouvés place de Brest.

- Corentin Marie Guéguen, né le 22/11/1919 à Edern Bourg, fils de Corentin, débitant et de Marie Quéau.

- Jean Alain Kernaléguen, né le 02/04/1911 à Edern Ruyen,  fils de Alain Mathieu et de Marie Catherine Le Foll, marié  le 19/09/1943 avec Marie Corentine Le Noach ; Secrétaire de Mairie à Edern et adjoint au commandant de la compagnie FFI de Briec.

- Ernest Delettre, né le 11/12/1920 à Avesnelles (59), (son som apparaît sur la plaque commémorative de Tréquéffélec, sur le monument aux morts d'Edern et sur le monument aux morts d'Avesnelles dans le département du Nord d'où il était originaire.

mais aussi :

- François Marie Jacq, né le 31/05/1917 à Laz

- Théophile Pichaud, dit de Briec

- Corentin Mathurin Quiniou, né le 20/10/1921 à Edern, fils de François Joseph et de Marie Anne Le Coeur.

- Pierre Marie Taridec, né le 10/09/1920 à Edern, Croas Bénodic, fils de Yves Hervé et Marie Catherine Pichon.

 

Les allemands quittent la ville par la rue de Kerfeunteun